Ibis rencontre l’aigle de Bonelli

Hey ... pssst

Hello, chers amis du Blog So Cosy, je suis Ibis, votre échassier de Camargue, celui qui vous guide dans le ciel lors de vos séjours dans nos hôtels. Et oui, j’en ai assez qu’on ne parle QUE des flamants roses de Camargue. Alors qu’au cours de votre séjour à l’hotel Belle Vue à Marseille, vous allez croiser des tas d’espèces intéressantes. Prenez la direction des calanques pour une visite hors saison. Et regardez le vol majestueux de l’Aigle de Bonelli ! 

Ibis et l’Aigle de Bonelli entre Camargue et Alpilles

L’aigle de Bonelli est un rapace de taille moyenne vivant dans l’arc méditerranéen que je côtoie beaucoup en tant qu’Ibis en Camargue et dans les Alpilles. Car ce sont là deux lieux de prédilections pour moi aussi. Sauf que lorsque je borde le littoral en quête d’insectes à déguster, l’Aigle de Bonelli vole au dessus de mes plumes. Je le reconnais aisément, car au niveau de son plumage, une tache blanche sur son corps présente un fort contraste avec ses ailes sombres. Les jeunes ont, quant à eux, une couleur roussâtre et ne revêtent leur plumage adulte que vers 3 à 4 ans. 

images-4

L’aigle de Bonelli et les Calanques de Marseille

Grande différence avec ma tribu Ibis qui aime les zones marécageuses : la tribu de l’Aigle de Bonelli  occupe les habitats de garrigue et les escarpements rocheux d’où sa présence dans les calanques de Marseille. Des traces fossiles attestent que l’Aigle de Bonelli était déjà dans ce secteur il y a 200 000 ans. C’est la raison pour laquelle il est considéré comme une espèce relique. Malheureusement, entre les fils à haute tension et la raréfaction des proies, l’Aigle de Bonelli est en danger. Lors de votre promenade dans le parc national des Calanques, soyez respectueux de son domaine pour le préserver ! 

 imgres-5imgres-6

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r