Un pastaga, et c’est la Provence !

SoCosy Drink & Food

le pastis est la boisson kulte de la provence

C’est une image d’Epinal, un rituel auquel on sacrifie avec joie : le pastis à l’ombre d’un platane, sur la terrasse d’un café, alors que le vent remue mollement l’air chaud de l’été. Petits rappels pour savourer comme il se doit l’un des fondamentaux du bien être en Provence.

 

 

Un « p’tit jaune », concentré de Provence

 

Pastis, verre à moitié vide, carafe d’eau, olives et cacahuètes. Voilà ce dont vous avez besoin alors que vous venez de poser vos valises à Marseille.

Au comptoir Belle Vue ou sur le balcon terrasse de la Caravelle, la vue complète la sensation de détente : vous trinquez sous l’oeil bienveillant de Notre Dame de la Garde.

Le pastis est né pour palier l’interdiction par décret de l’absinthe en 1915. C’est donc bien un dérivé de la fée verte, celle qui rendait fou un peintre comme Van Gogh.

A Marseille, il existe depuis toujours des boissons anisées qui jouent avec les saveurs de la badiane, la réglisse, l’anis vert ou étoilé.

Mais la fin des années 20, c’est la recette du tout jeune Paul Ricard qui décroche l’autorisation de se positionner sur le marché.

Son nom vient du mot provençal « pastisson » qui signifie la gifle et de l’italien « pasticchio » qui évoque le mélange, l’amalgame.

 

© Blog – Soisbelleetparle.fr

 

Des combinaisons à base de Pastis

 

A compter des années 50, Pernod lance une boisson concurrente baptisé Le 51, pastis de Marseille.

Depuis les années 1980, des produits sont arrivés sur le marché comme le pastis Henri Bardouin de la Distillerie de Provence.

Aujourd’hui, chaque Français boit en moyenne 2 litres de pastis par an.

Sauf que dans le Sud, on explose ces statistiques !

Le pastis a donné naissance à de nombreuses déclinaisons : les plus connues sont la Tomate avec le sirop de grenadine, la Mauresque avec le sirop d’orgeat ou le Perroquet avec le sirop de menthe.

Mais vous pouvez aussi tenter des combinaisons moins connues mais tout aussi savoureuses : le Ricard Melon, avec du melon, de l’estragon, des groseilles et du sucre ou le Ricard Mangue de rien avec des pommes vertes, de la mangue, du curcuma, du gingembre et du jus de citron.

Bienvenue à la Caravelle pour votre séjour à Marseille.

Le bar- restaurant propose des déjeuners, des apéritifs, des ardoises pour diner sur le pouce entre amis.
Il est ouvert toute la journée et fait partie des lieux appréciés par celles et ceux qui sont en télétravail.

 

© cyssoucassan – merci pour le superbe cliché !

 

Juste à côté du bar, découvrez la maison du Pastis pour acheter une bouteille que vous serez ravis de partager avec vos amis : 95 références de boissons anisées.
108 Quai du Port

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r