Les mariages chinois à Paris

Hey ... pssst

… ne se font pas sans une photo des jeunes fiancés sur le pont de Bir Hakeim ! Et loin de se ringardiser, cette pratique perdure et trouve maintenant des adeptes dans toutes les nationalités et religions. Alors en ce printemps 2017, So Cosy, toujours en vadrouille dans les rues de Paris, a capté les rires d’une jeune et blonde fiancée entourée de ses demoiselles d’honneur.

Le Pont de Bir Hakeim

Il faut s’y rendre pour saisir tout le charme de cet ouvrage métallique typique de la fin du 19ème siècle, d’une époque qui utilise et valorise les nouveautés industrielles. Il fait partie des ouvrages, comme le Grand Palais, conçus pour les expositions universelles.

Ce « monument historique » a des fonctions multiples : viaduc pour le métro, passage pour automobiles, ainsi que pour piétons et vélos sur les allées qui leur sont dédiées…

Merci la Tour Eiffel !

Est-il besoin de rappeler qu’une photo avec la Tour Eiffel en arrière plan reste le seul moyen de prouver au monde entier (via Face Book et tout autre réseau !) que l’on est bien à Paris.

L’exercice consiste donc immortaliser un moment unique en trouvant le meilleur point de vue : le pont Bir Hakeim qui a servi de décor pour « Le dernier tango à Paris » ou « Peur sur la Ville ».

Clé en main

Il y a un peu plus de vingt ans, les mariages traditionnels chinois étaient devenus de simples cérémonies civiles. L’évolution des pratiques, l’ouverture de l’économie, l’augmentation de leur pouvoir d’achat, font que les chinois dépensent de plus en plus pour leur mariage, entre autres !…

Cela fait le bonheur de certaines agences qui proposent un court voyage « clé en main, seule formule accessible pour de nombreux choinois…

Un véritable séjour de charme pour des amoureux :

Hôtel du Jeu de Paume, Ile saint Louis – Paris

http://www.jeudepaumehotel.com/

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r