Les calanques, sources d’inspiration !

Socosy in and out

Marseille et les parc national des calanques pour la plus grandes joie font le bonheur des peintres

Depuis votre séjour à Marseille au sein de l’hôtel Saint Louis, vous rêvez d’avoir, vous aussi, un joli cabanon sur une plage à Marseille ou dans les calanques. Le cinéma, les chansons et la littérature adorent le mythe du cabanon  ! 

Un cabanon pour profiter de la vie !

 

Au départ, ce sont les opérettes et les prestations d’artistes sur la scène de l’Alcazar – devenue depuis une bibliothèque – qui contribuent à exporter une certaine image artistique de Marseille, de ses capacités de villégiature et de ses Calanques.

Les premiers films des Frères Lumière, puis les longs métrages de Pagnol, participent également à mettre en valeur le patrimoine naturel de Marseille et des Calanques.

Ainsi, Callelongue, porte d’entrée du massif de Marseilleveyre et du Parc National des Calanques, apparaît pour la première fois à l’écran dans César, en 1935 avec Raimu.

Vingt ans plus tard, Fernandel pêche, dans Honoré de Marseille, dans les calanques d’En Vau et de Port-Pin.

 

Une lumière qui inspire les peintres

 

Eaux cristallines, roches calcaires baignées dans la couleur orangée du coucher du soleil, fleurs de garrigues, pins tortueux, et sentiers escarpés.

De nombreux peintres ont également choisi les calanques pour leur capacité à offrir un décor naturel grandiose.

Des peintres comme Pierre Bonnard, Matisse et Paul Cézanne y ont planté leur chevalet !

Raphaël Ponson, lui, a construit toute son oeuvre autour des calanques.

Aujourd’hui, et jusqu’au 28 Août 2016, le musée Regards de Provence, situé à côté du MUCEM, lui rend hommage avec une exposition composée de 80 toiles et aquarelles.

L’artiste provençal de la fin du XIX siècle a notamment beaucoup peint Morgiou et Sormiou.

Raphaël Ponson, peintre amoureux des calanques

 

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r