Les années folles de Foujita à Paris

Socosy in and out

C’est dans les années 1920 que Tsuguharu Foujita participe à l’effervescence culturelle parisienne et donne toute la mesure de son art… et c’est le musée Maillol qui accueille aujourd’hui l’œuvre de ce grand artiste japonais du XXème siècle. Une occasion de faire un petit tour dans le VIIème arrondissement de Paris…

Les œuvres exposées

Huiles sur toile aux couleurs chatoyantes, peintures sur soie pour des portraits traditionnels, nus en plusieurs tons de blanc si délicats… Une surprenante richesse de styles et de techniques ! L’exposition montre à merveille l’évolution de l’artiste, l’affirmation de sa personnalité créatrice.

Le musée Maillol expose une centaine d’œuvres, recouvrant la période allant de 1913 à 1930, et elles proviennent autant de collections publiques que privées. Une table basse réalisée pour le paquebot Normandie témoigne de la diversité du talent de Foujita.

L’artiste

Fait remarquable, cet artiste né Tsuguharu Foujita, choisira d’accoler à son nom celui de Léonard, se fera naturaliser français et se convertira même au catholicisme ! Il ne perdra pas pour autant les influences orientales issues d’une éducation tokyoïte raffinée.

Il vécu dans le quartier Montparnasse en fréquentant ses amis Modigliani, Soutine, Kisling…

Mais c’est dans la ville de Reims qu’il repose, depuis 1968, dans la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix qu’il fit lui-même ériger.

Le musée Maillol a une âme…

C’est Dina Vierny, muse du sculpteur Aristide Maillol et légataire de celui-ci, qui ouvre le musée Maillol.

Niché dans la cour pavée d’un ancien hôtel particulier datant du XVIIIe siècle, le café-terrasse Maillol permet aussi un moment de détente dans un cadre paisible.

http://www.museemaillol.com/

Une envie de croquer la pomme après la visite ?

Face au musée Maillol : La Roserai de Grenelle

A la recherche d’un hôtel cosy à Paris ? http://www.jeudepaumehotel.com/

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r