Le revival des espadrilles en Provence

Hey ... pssst

A Marseille, juste à côté du bistrot Le Petit Saint Louis dans le quartier de Noailles, vous pouvez découvrir une nouvelle boutique qui illustre le renouveau de cette chaussure mythique. Espigas propose des espadrilles typiques, celles des gauchos d’Argentine. 

 

Les espadrilles Espigas à Marseille

 

les espadrilles Espigas

© Espigas

 

On les appelle les Alpagartas. C’est une chaussure légère et robuste qui ravit les citadins.
Il existe deux versions : la ballerine et l’espadrille à lacets.

L’une et l’autre sont mixtes.
Il ne vous reste plus qu’à faire le choix des coloris et des imprimés !
La marque a été fondée par une famille marseillaise suite à un voyage en Amérique du Sud.
Un vrai coup de coeur !
En plus, cette marque est généreuse. Pour tout achat d’une paire d’espadrilles, 2 euros sont reversés à l’ONG italienne Mato Grosso qui oeuvre contre la pauvreté et l’illettrisme en Amérique Latine.

Espigas, cours Saint Louis à Marseille dans le 1er arrondissement

 

Les espadrilles Jute à Arles

 

espadrilles jute 2

© Jute

 

Elles sont plus traditionnelles et proposent de nombreuses déclinaisons : plates, à semelle compensée, avec des lacets pour sublimer votre mollet.
Elles déclinent des matières comme le cuir ou la suédine.
Ces espadrilles sont l’oeuvre d’un couple franco-espagnol qui apporte un soin particulier aux imprimés, flamboyants, dans un esprit flamenco !

Jute, 3 rue Jouvène à Arles

 

Porter des espadrilles

 

L’espadrille est une sandale en toile et à semelle de corde tressée. Elle était autrefois portée par les paysans, les miniers.

Aujourd’hui, Chanel en propose pour la modique somme de 240 euros  et des stars comme Ashley Olsen et Alessandra Ambrossio ont contribué à l’engouement.

L’espadrille a ses inconditionnelles, notamment dans le Sud, car elle permet de gambader du printemps à l’automne.

Basque, espagnole ou argentine, l’espadrille se porte du matin au soir.
Certains modèles sont aussi élégants que des chaussures classiques.

De fabrication artisanale, cousue main, l’espadrille est donc devenue un véritable accessoire de mode !

 

 

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r