Le musée-atelier Bourdelle, lieu de sérénité…

Socosy in and out

La renommée des grands musées nationaux de Paris est mondiale et point n’est besoin de les présenter ! Le musée-atelier d’Antoine Bourdelle, peu connu des touristes, à débusquer dans une ruelle du quartier Montparnasse, est forcément un lieu « habité ». Dans cette maison typique du 19ème siècle, l’artiste a vécu, travaillé, reçu d’illustres confrères…

Ambiance hors du temps

La maison d’époque de l’artiste, son atelier, les jardins où s’érigent des sculptures monumentales et d’autres plus graciles surgissant au milieu des arbustes enveloppent ce lieu, en plein Paris, d’un air paisible au charme intemporel.

So Cosy a dérobé sur place quelques « vues » qui parlent d’elles mêmes… L’envie de se poser là envahit le visiteur…

Emile- Antoine Bourdelle

Le goût de la création et du dessin lui vint probablement très tôt alors qu’il travaillait, adolescent, dans l’atelier d’ébénisterie de son père. La reconnaissance de ses pairs présageait de son brillant parcours à venir.

A peine installé dans son atelier, son plâtre, « La première victoire d’Hannibal » est couronnée au salon des artistes français. S’ensuit une riche collaboration avec Rodin, puis des commandes de la ville et d’autres capitales où il donne toute la mesure de son inspiration.

Les œuvres du musée-atelier

La collection, d’une grande richesse, laisse voir l’impressionnante palette de matériaux et techniques qu’Antoine Bourdelle a utilisés: des sculptures en plâtre, bronze ou marbres, des fonds de dessins, et même des photographies.

Le premier « Heraklès Archer » qui a fait le tour du monde est là, mais aussi une « Augusta la parisienne » ou encore un buste, « Le Cri » qui inspira peut-être l’œuvre de Munch…

A ne pas (trop) divulguer…

http://www.bourdelle.paris.fr/

Le Jeu de Paume à Paris, un hôtel pour les amateurs d’Art

http://www.jeudepaumehotel.com/

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r