Le Mont-Blanc, c’est pas so fastoche !

Socosy in and out

Chamonix est dominé par le sommet de Mont Blanc qui culmine à 4810 mètres. C’est la  plus haute montagne d’Europe de l’Ouest, la quête du graal pour des alpinistes de la planète entière. Avant de vous lancer, voici quelques conseils de bon sens, histoire de revenir au Lavancher à l’hotel du Jeu de Paume, avec le sourire aux lèvres.

La loi de la météo
Pour escalader le Mont Blanc depuis Chamonix, il existe 2 itinéraires. L’itinéraire de l’Aiguille du Midi, en dessus du Mont Blanc du Tacul et Mont Maudit est un peu moins fréquenté. Il dépend fortement des conditions météo. Un conseil : mer ou montagne, même combat, la météo dicte sa loi. Vous devez donc vous renseigner très scrupuleusement avant d’entreprendre une aventure qui peut virer au cauchemar.

Cap sur le refuge du goûter
L’autre itinéraire démarre avec le Tramway du Mont Blanc jusqu’au Nid d’Aigle, puis direction l’Aiguille du Goûter et l’arête de Bosses. Le Mont-Blanc par l’arête du Gouter, c’est une option plus classique, et très populaire. Comptez 5 heures de marche pour rejoindre le refuge du Goûter. Attention, vous devez réserver à l’avance car le refuge est le camp de base de nombreux sportifs !

Attention au mal de l’air 
Oui, ça existe au même titre que le mal de mer, le mal des montagnes se traduit par des nausées, des vertiges, des vomissements ou des palpitations. Le conseil : ne dépassez pas 2500 m d’altitude, si vous souffrez de maladies respiratoires, cardiaques, ou de certaines maladies sanguines. Evidemment, si vous êtes enceinte, la meilleure solution est de profiter de la piscine de l’hotel du Jeu du Paume ou de vous faire dorloter au spa. Vous gravirez les sommets après la naissance de bébé !

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r