La sardine : nouvelle vague

Hey ... pssst

sardines-1489626_1280

La petite boite, classique des placards de nos grands-mères, a le vent en poupe ! Resto, apéro, déco : ça baigne pour la sardine.

 

déco ou resto, la sardine est la star

Comme le vin, la sardine millésimée

 

Bouée de sauvetage des pique-niqueurs ou des diners légers du dimanche soir, la sardine se prend aujourd’hui pour une véritable sirène.

Et vous pouvez croire la Caravelle, votre bar-restaurant installé depuis les années 20 sur le Vieux-Port de Marseille, c’est la sardine millésimée qui affole tous les collectionneurs­.
La date indiquée sur l’emballage correspond à la mise en boîte. L’huile contenue dans les conserves entame un processus de maturation, au cours duquel l’arête centrale tend même à disparaître.

Notez qu’il faut retourner vos boîtes plusieurs fois dans l’année de façon à ce que la sardine puisse confire harmonieusement.

Parmi les sardines au top : la marque Albert Ménès. Comptez une dizaine d’euros pour une boite de 230 grammes.

 

la sardine à l'huile a le vent en poupe

 

Restos et déco célèbrent la sardine

 

A l’apéritif avec un verre de rosé ou de vin blanc, cuite à la braise ou à la plancha, en filet à l’huile avec des pommes de terre et une salade ou encore en beignets : la sardine s’encanaille. Il existe même des sardines à la truffes !

Côté déco, les coussins prennent la forme de jolies sardines ou ces dernières ornent les tisus. Les objets se multiplient, comme les sweats avec une punchline sympa et le joli dessin design qui va avec.

 

Cet été, dans un article de presse, l’architecte d’intérieur Sarah Lavoine a encensé les sardines décoratives de Bordallo Pinheiro.
La consécration pour notre frétillant poisson !

 

 

©bordallo pinheiro

©bordallo pinheiro

 

 

C’est la sardine qui a bouché le port de Marseille !
Cette expression populaire signifie que l’histoire qu’on vous raconte est un galéjade à dormir debout. La légende se transmet de génération en génération depuis le 18e siècle… à cause d’une simple erreur d’orthographe. Il s’agit, en fait, d’un navire nommé la Sartine, qui a fait une erreur de navigation et s’est échoué… sur les rochers du Vieux-Port  !

 

 

la fameuse sardine qui a bouché le port de Marseille

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r