Apéros : quoi de neuf ?

SoCosy Drink & Food

En quelques années l’heure de l’apéritif est devenue à Paris, Lille ou Marseille, « happy hours » ou « after work »… Ce moment, jadis réservé aux tranches d’âge plus mûr, devient le créneau festif des jeunes générations. A Marseille, la dernière formule à tester jusqu’au 1er Octobre est un dance floor de 300m2 en pleine mer.

Le phénomène apéro

Prendre l’apéro ce n’est plus ringard, même si l’appellation est parfois anglicisée et si ce moment, à force de s’étendre jusqu’à des heures tardives, se confond avec un dîner sur le pouce.

Le ballon de rouge se boit encore dans quelques bistrots parisiens et le pastis n’est pas détrôné à Marseille, mais c’est le rosé qui a le vent en poupe ou éventuellement le cocktail maison.

Inventivité

C’est sans doute la pression du monde du travail qui provoque chez les jeunes le besoin de… décompresser. Et c’est ainsi que fleurissent beaucoup de propositions qui rivalisent d’inventivité pour attirer le chaland.

A côté des vieux bars classiques, on a vu apparaître les bars éphémères qui investissent, dès la belle saison, des lieux plus insolites : bords de quais, péniches à quai ou roofs top.

Pourquoi pas en mer

Après les apéro-plage, les clubbers ont embarqué et largué les amarres alléchés par des propositions de soirées plus aventureuses. C’est Marseille qui a le vent en poupe avec l’offre d’une société d’événementiel : un catamaran de 25 mètres part du Vieux Port avant le coucher de soleil et rejoint les Iles du Frioul avec, bien-sûr, DJ à bord.

Ce type de bateau, outre sa stabilité possède une grande surface centrale. Si vous tanguez ce ne sera donc pas l’effet de la houle…

www.digitich.com , site de réservation pour l’apéro sur catamaran

www.hotel-st-louis.com , pour une nuit paisible près du Vieux Port

So Cosy Hotels © Damel Edition conseil - Marc-r